publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle

Dossier Asie

Les orangs-outangs menacés par les feux de forêt

Any Bourrier 

		(Photo: RFI)
Any Bourrier
(Photo: RFI)

La fumée générée par les feux de forêt en Indonésie menace maintenant la population d’orangs-outangs vivant dans une réserve naturelle de Bornéo. Ces feux font rage depuis plusieurs semaines. Ils ont donné naissance à des nuages de fumée qui se sont répandus au-dessus de plusieurs pays de l’Asie. Ils  traversent souvent des centaines de kilomètres et ont même touché les îles Mariannes, situées à 3 600 kilomètres de distance. Ces îles du Pacifique font partie du territoire des Etats-Unis. Mais actuellement ce sont les pays voisins qui souffrent le plus.

Culture sur brûlis

Face à cette catastrophe pour l’environnement, le ton est monté à Singapour et en Malaisie, où l’on suffoque littéralement sous les fumées polluantes ainsi émises. Ce lundi, les autorités des aéroports de Kuala Lumpur et de Singapour ont été obligées de prendre des mesures pour réduire le trafic aérien en raison du manque de visibilité provoqué par les nuages de fumée. Chaque année à la saison sèche les agriculteurs et les exploitants forestiers indonésiens défrichent et préparent des terrains pour les cultures en y mettant du feu. La pratique des brûlis est interdite par la loi. Mais cette interdiction n’est pas respectée dans certaines îles, notamment à Sumatra et à Kalimantan. Certains feux sont allumés par des chasseurs pour attirer les animaux friands de l’herbe fraîche qui repousse ensuite sur les terres brûlées.

Les voisins de l’Indonésie dénoncent l’inaction de Jakarta face aux feux de la saison sèche. Le gouvernement indonésien explique ses difficultés par l’inaccessibilité des régions touchées. Les problèmes sociaux-économiques de la population vivant dans ces îles sont également évoqués par les autorités locales. «Il faut un fonds spécial avec la contribution de tous les pays concernés», a déclaré le ministre indonésien Syed Hamid Albar à l’issue de la rencontre au niveau ministériel réunissant cinq pays de la région, qui a été organisée dans la ville de Pekanbaru, à Sumatra. Après douze heures de discussions, les ministres ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur un plan de lutte contre ces incendies.

En attendant qu’une solution soit trouvée, on envisage d’évacuer une partie des 6 000 orangs-outangs du parc national de Tanjung Puting, dans l’île de Bornéo. Car ces primates, les derniers survivants d’une espèce menacée, sont encore plus sensibles aux effets des fumées que les humains.


par Any  Bourrier

[16/10/2006]

Dossier Asie : les précédent(e)s

L’Asie au cœur

[23/03/2007]




Made in China

[20/03/2007]




Tristes records

[14/03/2007]







Les derniers éditos et chroniques (texte)

Chronique des matières premières


Chronique des médias


Chronique ACP


Chronique armée-défense