publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle

Cisjordanie

Un chef de guerre dépose les armes

Article publié le 15/07/2007 Dernière mise à jour le 15/07/2007 à 21:43 TU

Zakaria Zoubeidi, le chef des Brigades des martyrs d'al-Aqsa, à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, un héros pour les Palestiniens, un terroriste jusqu'à présent pour les Israéliens, a déposé les armes. Il met donc fin à la lutte armée. Deux cents activistes sont pour l'instant concernés, mais Israël ne désespère pas d'étendre cet accord qui est intervenu à la veille d’une nouvelle rencontre entre Mahmoud Abbas et Ehud Olmert.

Avec notre correspondant à Ramallah, Karim Lebhour

Zakaria Zoubeidi, le 14 juillet 2007. Le chef des Brigades des martyrs d'al-Aqsa à Jénine, a décidé de déposer les armes.(Photo : AFP)
Zakaria Zoubeidi, le 14 juillet 2007. Le chef des Brigades des martyrs d'al-Aqsa à Jénine, a décidé de déposer les armes.
(Photo : AFP)

L'annonce a été faite par Zakaria Zoubeidi lui-même, considéré comme le chef des Brigades des martyrs d'al-Aqsa dans le nord de la Cisjordanie. Zoubeidi et ses hommes ont accepté de signer un accord écrit avec les autorités israéliennes, accord par lequel ils s'engagent à rendre les armes et à cesser leurs attaques contre Israël. Les Brigades al-Aqsa ne feront pas obstacle à un projet politique visant à régler la question palestinienne de façon juste, a indiqué Zakaria Zoubeidi, signifiant la fin du recours à la lutte armée pour une partie des factions liées au Fatah en Cisjordanie.

Ces activistes repentis sont déjà au nombre de 178. Parmi eux figurent également des membres du FDLP et du FPLB. Les autorités israéliennes espèrent étendre cette amnistie à 75% des activistes liés au Fatah recherchés en Cisjordanie, leur permettant de concentrer la traque sur les membres du Jihad islamique et du Hamas.