publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle

Tunisie

La veuve d'Arafat déchue de sa nationalité

par  RFI

Article publié le 14/08/2007 Dernière mise à jour le 14/08/2007 à 13:41 TU

Souha Arafat et sa fille Zahwa vivront désormais à Malte.(Photo : AFP)

Souha Arafat et sa fille Zahwa vivront désormais à Malte.
(Photo : AFP)

Souha Arafat, l'ancienne Première dame de Palestine, et sa fille Zahwa, ont été déchues de la nationalité tunisienne, qu'elles avaient obtenue en 2006. C'est par un décret publié au Journal officiel de la république tunisienne que cette décision a été connue. Aucune explication n'a été apportée, que ce soit du côté tunisien ou palestinien. Souha Arafat a quitté la Tunisie avec sa fille Zahwa, âgée de 12 ans.
Que s'est-il passé entre Souha Arafat et le couple Ben Ali ? La veuve de Yasser Arafat était très proche de Zine El Abidine et de Leïla Ben Ali, surtout depuis son installation en Tunisie, en 2004, après le décès du leader palestinien. Tellement proche que Souha Arafat et Leïla Ben Ali s'étaient lancées dans les affaires ensemble : dans la téléphonie mobile avec des participations dans le réseau Tunisiana, filiale du groupe égyptien Orascom, et plus récemment dans la création d'un Collège international à Carthage qui devrait ouvrir ses portes à la prochaine rentrée scolaire.

L'ex-Première dame de Palestine jouissait des faveurs des hôtes du palais de Carthage, au point qu'en septembre 2006, le président tunisien lui accorda, par décret, la nationalité tunisienne ainsi qu'à sa fille Zahwa. C'est également par décret présidentiel qu'elle vient d'être déchue de la citoyenneté tunisienne. Souha Arafat et sa fille ont quitté la Tunisie pour s'installer à Malte, où son frère, Jubran Tawil, est ambassadeur de l'Autorité Palestinienne.