publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle

Sénégal

Le gouvernement recomposé

par  RFI

Article publié le 01/04/2008 Dernière mise à jour le 01/04/2008 à 15:56 TU

Le Premier ministre sénégalais, Cheikh Hadjibou Soumaré a procédé à un remaniement de son gouvernement. La composition de la nouvelle équipe a été annoncée tardivement hier soir. Le nouveau gouvernement, dans lequel plusieurs ministres ont changé de portefeuilles, compte 29 ministres, un de plus que dans le précédent.
Le gouvernement du Premier ministre sénégalais, Cheikh Hadjibou Soumaré a fait l'objet d'un remaniement, le 1er avril 2008. (Photo : AFP)

Le gouvernement du Premier ministre sénégalais, Cheikh Hadjibou Soumaré a fait l'objet d'un remaniement, le 1er avril 2008.
(Photo : AFP)

Ousmane Ngom n'est plus ministre de l'Intérieur. Il reste ministre d'Etat et devient ministre des Mines, de l'Industrie et des PME.

C'est Cheikh Tidiane Sy qui prend le poste d'Ousmane Ngom et cède ainsi la justice à Madické Niang, un très proche du président qui était ministre des Mines.

Ce changement intervient après une série de manifestations non autorisées qui ont mal tourné, comme celles des marchands ambulants fin novembre, ou encore celles de dimanche dernier contre la vie chère.

Plusieurs retours sont notés au sein du nouveau gouvernement. Abdou Aziz Sow, qui fut ministre du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (Le Nepad), avant d'être conseiller auprès du président, revient en force. Il prend la place de Bacar Dia au ministère de l'Information et des Relations avec les institutions, et devient également porte-parole du gouvernement.

Bacar Dia, lui, se retrouve ministre des Sports en remplacement de Issa Mbaye Samb qui quitte le gouvernement. Autre retour, celui d'un proche de Landing Savané, Mamadou Diop Decroix nommé ministre du Commerce. Landing Savané, lui, devient ministre d'Etat auprès du président.

Tous deux étaient sortis du gouvernement lors de l'élection présidentielle de février 2007, élection pour laquelle Landing Savané s'était porté candidat à la tête de son parti, AJ-PADS.