publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle

Chine / France

Raidissement des relations sino-françaises

Article publié le 15/04/2008 Dernière mise à jour le 16/04/2008 à 10:07 TU

Passage à la caisse du supermarché Carrefour de Shangai le 15 avril.(Photo : Reuters)

Passage à la caisse du supermarché Carrefour de Shangai le 15 avril.
(Photo : Reuters)

La Chine durcit le ton à l'égard de la France et adresse une mise en garde sur l'avenir des relations entre les deux pays. Au même moment,  on assiste aux premières menaces de boycott contre les intérêts français.

Avec notre correspondant à Pékin, Marc Lebeaupin

C'est la première fois, depuis les incidents sur le parcours de la flamme olympique à Paris, que le gouvernement chinois lance un tel avertissement à la France. Au cours d'un point de presse, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a expliqué que « l'amitié nécéssite des efforts des deux parties », et qu'on ne peut pas d'un côté vanter l'importance des relations entre la France et la Chine, et de l'autre, voir des choses que le peuple chinois ne peut accepter.

Derrière ces déclarations, on comprend que c'est l'avenir des relations bilatérales qui est en jeu. Et pour mieux faire comprendre le message, la représentante officielle du ministère des Affaires étrangères va jusqu'à cautionner une campagne de boycott lancée contre le groupe français Carrefour.

Depuis plusieurs jours, on assiste à une déferlante de mail et de SMS invitant les Chinois à boycotter une entreprise qui « a donné énormément d'argent au Dalaï Lama »,  accusation sans preuve et surtout sans fondement selon les dirigeants du groupe Carrefour. Ces messages dénoncent également les pro-tibétains, parmi lesquels le président français.

Pour la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, « les Chinois font ainsi part de leur opinion, et tout cela a une raison... ».

Luc Chatel

Porte-parole du gouvernement français

« Nous avons surtout fait acte de candidature pour que la France joue un rôle de reprise du dialogue entre les autorités chinoises et le Dalaï Lama. »

écouter 0 min 41 sec

16/04/2008 par Frédéric Rivière

David Douillet, président de la Commission des athlètes

A l'issue d'un entretien avec Nicolas Sarkozy à l'Elysée, ce mardi.

« Il faut que l'ensemble des athlètes s'approprie le badge et comprennent que ce sont leurs valeurs olympiques qui ont été bousculées, quelques fois éclaboussées, il est temps de les réhabiliter. » 

16/04/2008 par Christophe Diremszian