Rechercher

/ languages

Choisir langue
 

Haïti

Un important chef de gang arrêté en République dominicaine

par  RFI

Article publié le 11/09/2009 Dernière mise à jour le 11/09/2009 à 07:04 TU

Un Haïtien, accusé d'avoir assassiné, il y a quatre ans, un diplomate français, a été arrêté en République dominicaine. Amaral Duclona, ancien chef de gang de Cité soleil, le plus grand bidonville de la capitale, Port-au-Prince, a été appréhendé dans un complexe touristique sous une fausse identité. Accusé de plusieurs meurtres, Amaral Duclona était également recherché par les autorités haïtiennes.

Amaral Duclona, ancien chef de gang de Cité soleil à Haïti.( Photo: Thony Belizaire/ AFP )

Amaral Duclona, ancien chef de gang de Cité soleil à Haïti.
( Photo: Thony Belizaire/ AFP )

L'ancien caïd de Cité soleil a été arrêté par la police dominicaine après plus de deux années de cavale. Amaral Duclona, âgé de 31 ans, est accusé de plusieurs meurtres et enlèvements.

Il serait notamment responsable de l'exécution de Claude Bernard Lauture, un homme d'affaires franco-haïtien tué en 2004 et de l'assassinat en 2005 d'un consul de France, Paul Henry Mourral. Le diplomate avait été tué le 31 mai, au cours d'une journée d'extrême violence. Ce jour-là, un marché populaire de Cité soleil avait été incendié, causant la mort d'une dizaine de personnes. A l'époque, des bandes armées faisaient régner la terreur dans le bidonville, fief des partisans de Jean-Bertrand Aristide.

Amaral Duclona et ses lieutenants, véritables seigneurs de guerre, s'étaient alliés aux milices de l'ancien président et les gangs avait transformé Cité soleil en sanctuaire pour l'organisation politique « Fanmi Lavalas » (famille Lavalas).

Amaral Duclona est aujourd'hui incarcéré à la Direction nationale du contrôle des drogues de la République dominicaine. Il pourrait être extradé vers Paris dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat des deux ressortissants français.