publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
Mots de l'actu
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle
Enseigner

L'actu du FLE

La maison de la radio à Paris.
© Bonijol / RFI

Faire découvrir la radio à ses élèves

Dans le cadre de la classe de français, utiliser les médias comme support permet un travail sur la langue cible, une langue parlée authentique, dans ses usages les plus diversifiés et les plus nuancés. Mais c'est aussi l'occasion de proposer à ses élèves un autre regard sur un média qui fait partie de leur vie personnelle et de leur permettre ainsi de réfléchir sur les moyens de communication qui les entourent.

 

Un média de proximité

Lorsque, en France, un jeune - entre 12 et 18 ans - fait une démarche volontaire pour aller vers un média, c'est majoritairement vers la radio qu'il se tourne ; cette réalité n'est, évidemment pas spécifiquement française ! Par ailleurs, dans de nombreux pays en voie de développement où la tradition orale est de règle et où, d'une part, l'illettrisme limite l'accès à l'information écrite et où, d'autre part, les conditions économiques ne permettent pas l'accès à l'information télévisée, la radio est le média privilégié.

De plus, l'offre radiophonique est abondante et variée ; ses canaux sont multiples puisqu'il est possible de la recevoir aussi bien par voie hertzienne que par le câble, le satellite et, plus récemment via Internet et le téléphone mobile. Pourquoi, dès lors, ne pas s'appuyer sur cet intérêt réel pour utiliser la radio en situation de classe, que ce soit dans une démarche d'apprentissage du français, ou dans une démarche d'éducation aux médias ?


La radio est avant tout un média

Dans un studio de RFI
© Bonijol / RFI
Pour le Clemi -le Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information - l’objectif prioritaire d’un travail sur la radio s’inscrit dans une perspective d’éducation aux médias : connaissance des médias, sources et cheminement de l’information, analyse de leurs messages, incitation à la production… Mais bien d’autres activités – disciplinaires ou non – peuvent porter sur la radio : analyse de l’écriture d’information radiophonique, histoire de la radio et son rôle dans les conflits passés et présents, principes physiques du son et électroniques de la radio, technologie du son numérique, activités de communication vraie, motivation à l’expression orale.

Quelques pistes d'exploitation pédagogique pour ...

... faire découvrir l'offre radiophonique :

 

-Le balayage des ondes a pour finalité de faire découvrir l’abondance de l’offre radiophonique (certains élèves ne savent pas qu’il existe d’autres radios que celles qu’écoutent leurs parents). Il est possible de prolonger cette activité en recherchant des indices qui permettent de définir le statut des radios et ainsi dessiner le paysage radiophonique national.

-L’étude des grilles de programmation des radios permet d’établir une typologie des émissions puis, par comparaison entre ces grilles, d’établir une typologie des radios (musicales, généralistes, de communauté, spécialisées)


... se familiariser avec l'information radio :

 

Analyser un flash ou un journal pour montrer que :
- le taux de mémorisation de ce type d’information est très faible,
- l’enchaînement des sujets est soigneusement construit (mise en évidence du conducteur)

Comparer les bulletins d’information diffusés par différentes radios le même jour à la même heure pour :
- mettre en évidence les choix rédactionnels propres à chaque radio (liés à sa cible),
- s’interroger sur les sources des informations diffusées,
- sur le traitement des sujets communs aux radios étudiées.

Étudier l’évolution de l’information diffusée par une même station au cours d’une journée :
- quels sujets sont repris de bulletin en bulletin ? - comment sont-ils traités au fil de la journée ?
- quels sujets nouveaux apparaissent ?
- quels sujets sont abandonnés ?
- le choix des sujets est-il lié à l’heure de diffusion (notion de cible) ?


Et parce que la radio est avant tout un média, lorsque, en classe de français langue étrangère, on s’appuie sur un document sonore extrait d’une émission de radio, et quels que soient les objectifs fixés, il est indispensable de replacer cet extrait dans son contexte médiatique : quelle radio l’a diffusé ? à quelle heure ? dans quel type d’émission ? qui parle ? où est-elle (il) ? etc.

Et pour finir, une évidence qu’il est bon de rappeler : pour travailler sur la radio, il faut l’écouter soi-même ! Et la faire écouter !


Michel Huguier fait partie de l'équipe pédagogique nationale du Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information.

Michel   Huguier

Article publié le 16/05/2006