publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
Mots de l'actu
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle
Apprendre à écouter

Exercice d'écoute

La Banque centrale européenne

Opinion d’un Nobel d'économie sur la crise

L'économie mondiale va mal, c'est donc l'occasion de se pencher sur les problématiques économiques actuelles.


Joseph Stiglitz est un économiste né en 1943 aux États-Unis. Il a travaillé pour l'administration Clinton comme conseillé économique (1995-97) et il a reçu le prix Nobel d'économie en 2001. Il a travaillé pour la Banque mondiale jusqu'en 2000, mais il est célèbre pour ses critiques envers cette institution ainsi qu'envers le FMI.


Comprenez l'analyse de Joseph Stiglitz sur la réaction de la Banque centrale européenne face à la crise.



2. La Banque centrale européenne face à la crise


 

Exercice 1 : L'Europe, un système en crise. Sélectionnez dans la liste en fonction de ce que vous entendez.

Selon Joseph Stiglitz :

Le système actuel  

L'Europe n'a que deux façons de  

Il faudra   avoir plus d'Europe ou moins d'Europe.

Exercice 2 : Une longue question. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

Au début de sa question, le journaliste :
change de sujet.
reprend ce que vient de dire Joseph Stiglitz.

Ensuite, quand il pose sa question, le journaliste :
change de sujet.
continue sur le même sujet.

Exercice 3 : La BCE. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

Le journaliste demande à Joseph Stiglitz son opinion sur :
les récentes décisions de Mario Draghi.
la nomination de Mario Draghi.

Mario Draghi est :
le président de la Commission européenne.
le président de la Banque centrale européenne

Mario Draghi a donné à la BCE la permission de racheter directement les dettes :
des États.
des banques en faillite.

Le rachat de ces dettes se ferait :
pour les pays les plus pauvres.
sous certaines conditions.

Le journaliste demande à Joseph Stiglitz si ces décisions représentent :
une solution miracle.
un premier pas positif.

Exercice 4 : Premier élément de réponse. Sélectionnez dans la liste en fonction de ce que vous entendez.

La réponse de Joseph Stiglitz est d'abord  

Mais pour lui, c'est une  

Exercice 5 : Des images et des métaphores. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

Quelles métaphores Stiglitz utilise-t-il pour parler du rachat de la dette des États ?
C'est comme une bouée.
C'est repeindre la voiture quand la panne vient du moteur.
C'est comme mettre un pansement sur une jambe de bois.
C'est une extension de vie pour un condamné à mort.

Exercice 6 : Des conditions qui posent problème. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

Dans le cas d'un rachat de la dette, qu'est-ce qui pose problème selon Stiglitz ?
les remboursements exigés par les banques espagnoles
les conditions imposées à la Grèce et à l'Espagne

En quoi consistent ces conditions ?
imposer l'austérité
limiter les emprunts publics

Que pense Joseph Stiglitz de la situation si ces mesures sont prises ?
« Nous savons très bien ce qui va se passer ».
« Nous devrons nous préparer au pire ».

Exercice 7 : Conclusion. Dans le discours de Joseph Stiglitz, que signifient les expressions soulignées ? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

Stiglitz conclut que : « Pour sauver l'Europe, on va tuer l'Europe. »
assassinerruiner

« Pour sauver l'économie européenne, on va sauver le prix des obligations. »
des nouvelles loisdes portions de la dette

« Mais l'obligation, l'économie, elle, va sombrer. »
noircirs'effondrer

Exercices proposés par  Marion  Perrard