Rechercher

/ languages

Choisir langue
 

Revue de presse internationale

Revue de presse internationale du 13/4/2007

Alain Masson 

		(Photo RFI)
Alain Masson
(Photo RFI)

France Soir titre : «L'ombre d'al-Qaïda inquiète des deux côtés de la Méditerranée». D'après La Croix, «le fait de déplacer l'enjeu du djihad sur la scène plus grande de la confrontation entre l'islam et "les croisés qui piétinent les terres saintes" permet aux salafistes de faire oublier les impasses de la lutte armée en Algérie». Le Monde reproduit en une et en couleur les photos des trois «martyrs» auteurs des attentats suicide d'Alger. «Bien sûr - souligne l'éditorial de ce journal - le gouvernement algérien et le président Bouteflika ne sont pas responsables de la dynamique d'al-Qaïda, farouche adversaire de toute démocratisation et modernisation des pays arabes. Mais l'immobilisme face aux problèmes sociaux et à la désespérance d'une partie de la jeunesse, la mise en place de démocraties de façade contribuent à fournir des prétextes à la violence islamiste, en Algérie comme ailleurs dans le monde arabe». D'après Le Figaro, «l'internationale du djihad s'implante en Afrique du Nord, maillon faible de la lutte contre le terrorisme. Avec des sanctuaires et des bases d'entraînement dans la profondeur du Sahel, les intégristes trouvent dans chacun des pays du Maghreb un terreau de frustration pour favoriser le recrutement... (Et) il n'est pas alarmiste de dire que la menace vise l'Europe du Sud, et plus particulièrement la France».

Directeur du quotidien El Watan, Omar Belhouchet déclare à L'Humanité : «Il existe une coordination entre les groupes terroristes du Maghreb». Et pour lui, ces «attentats sont l'une des conséquences de la politique de la main tendue aux islamistes». D'après L'Eclair des Pyrénées, le fait que ces attentats aient été commis au Maghreb, dans des pays musulmans, «suffit à éliminer l'aspect "guerre de religion" ou "guerre de civilisation" que certains voulaient donner à l'action de la nébuleuse Ben Laden».

Le Courrier Picard «se pose la question de savoir à qui profite le crime. Au gouvernement algérien, considéré comme l'un des plus corrompus en Afrique ? Aux islamistes survivants des années de plomb qui veulent peser sur un scrutin qui leur est interdit ?... Certainement pas au peuple contraint de replonger une fois de plus dans l'angoisse». D'après La République des Pyrénées, ces attentats d'Alger seraient l'indice d'«une mutation du terrorisme dans la région. Il s'agit pour la mouvance associée au sein d'al-Qaïda de substituer à ses impuissances locales, l'impact universel d'une terreur aveugle et sans frontières». Une «folie nihiliste»...

Et Libération de proposer en ses premières pages un «gros plan sur le système de prévention français». Car, «pour la France, l'al-qaédisation du terrorisme islamiste algérien ne peut que renforcer la menace diffuse qui la vise... Contre cela, il n'existe aucune panacée. Il faut maintenir l'humble prophylaxie policière. Et poursuivre avec l'Algérie le chemin difficile d'une collaboration qui a suscité, jusqu'à présent, plus de discours que de résultats».

Rendez l’argent

L'Union s'exclame: «il en est un qui n'en a pas eu besoin d'un vendredi 13 pour gagner le gros lot ! Noël Forgeard a simplement encaissé plus de 8 millions d'euros par la grâce des actionnaires d'EADS. Un scénario légal, mais immoral, qui interdit l'indifférence (tant) cette comédie cynique est lamentable». Même le sérieux quotidien économique La Tribune déplore «l'indécence» qu'il y a «à afficher des salaires stratosphériques quand ces rémunérations félicitent l'échec. On comprend (ici) l'embarras du Medef et des organisations patronales». Et pourtant, reprend Le Monde, «aussi étonnant que cela paraisse, le monde de l'entreprise ne semble pas comprendre à quel point ces épisodes sont dévastateurs dans l'opinion et mettent à mal la crédibilité des revendications des organisations patronales».

Interrogé par Libération, le député Montebourg dit à propos de «l'affaire Forgeard» : «Nous sommes en face d'une aristocratie financière qui professe des leçons de modération salariale à la terre entière quand elle se sert elle-même dans la caisse des entreprises». Alors, «trop c'est trop !» s'énerve encore Le Midi Libre. «Une nuit du 4 août anti-patron voyou... Voilà ce que promettent tous les candidats... (Pour) faire rendre gorge à ces indécents qui se goinfrent en indemnités, parachutes dorés et stock-options, qui prennent la caisse avant de se tirer, et s'engraissent en laissant derrière eux des plans sociaux. Il y a des comportements qui sont de véritables leçons d'incivisme, sans parler d'immoralité».

«Rendez l'argent Monsieur Forgeard» : L'Indépendant a entendu le même cri poussé par Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. Tel «un vent de justice (soufflant) sur le monde de la haute spéculation». Toutefois ce confrère de remarquer que «le candidat de l'UMP, quand il était ministre des Finances, n'a jamais levé le petit doigt pour faire cesser ce qu'aujourd'hui il dit ne pas accepter». La Liberté de L'Est dénonce à son tour ce «capitalisme sans éthique que la classe politique ne peut plus tolérer. Les dérives (n'étant) que l'écume nauséabonde d'un système où le salarié est ballotté au gré des délocalisations».

Au coeur de cette indignation, L'Alsace rappelle que «le premier tour de la présidentielle aura lieu dans moins de dix jours. Et il serait étonnant que les électeurs oublient cette nouvelle polémique au moment de voter. Forgeard a réussi à faire l'unanimité politique (...) mais cela ne soulage pas pour autant les candidats, quel que soit l'élu au soir du 6 mai, il ou elle aura à tenir une promesse qui résonne très fort depuis deux jours : moraliser la vie économique».


par Alain  Masson

[13/04/2007]


Les précédentes revues de presseinternationale






Les autres revues de presse

Revue de la presse française

Frédéric Couteau 

		(Photo RFI)

Revue de la presse française

[05/11/2009]



Revue de presse Afrique

Frédéric Couteau 

		(Photo RFI)

Revue de presse Afrique

[05/11/2009]



Revue de presse Asie

Revue de presse Asie du 5 novembre

[05/11/2009]



Revue de presse Economie

Revue de presse Economie du 16/01/2008

[16/01/2009]



Revue de presse des hebdomadaires

Revue de presse des hebdomadaires du 1er novembre

[01/11/2009]