Rechercher

/ languages

Choisir langue
 

Népal

Les maoïstes réalisent une percée

par  RFI

Article publié le 12/04/2008 Dernière mise à jour le 12/04/2008 à 13:40 TU

Les maoïstes ont gagné leurs premiers sièges à l'Assemblée constituante népalaise. Les élections ont eu lieu ce jeudi 10 mars et les résultats arrivent au compte-gouttes : sur 7 sièges attribués, 4 ont été emportés par les anciens rebelles qui pourraient bien créer la surprise dans beaucoup d'autres circonscriptions. A Katmandou, les ex- maquisards se disent très excités par la perspective d'une victoire.

A l’annonce des résultats partiels qui leurs sont favorables, des militants maoïstes expriment leur joie, à Katmandou, le 12 avril 2008.(Photo : Reuters)

A l’annonce des résultats partiels qui leurs sont favorables, des militants maoïstes expriment leur joie, à Katmandou, le 12 avril 2008.
(Photo : Reuters)

Ils ont l'expérience des armes, pas forcément des urnes, mais les anciens rebelles se disents prêts aujourd'hui à diriger le Népal si leur victoire se confirme. Les premiers résultats du vote sont en effet surprenants. On pronostiquait en effet une arrivée en troisième position pour les maoïstes avec 10 à 20% des suffrages. Or, dans la moitié des circonscriptions où le dépouillement est en cours, les ex-maquisards arrivent en tête.

Un bémol toutefois, on ne dispose pas des tendances dans les plaines du sud du royaume. C'est là que vivent la moitié des Népalais et les maoïstes, dit-on, y seraient mal implantés. Il faudra donc attendre sans doute une dizaine de jours avant de disposer des résultats définitifs mais les anciens insurgés d'extrême gauche sont à la fois surpris et ravis de leur bonne performance annoncée.

Ce scrutin représente une étape cruciale dans le processus qui vise à tourner la page de la guerre civile au Népal. Un accord de paix a été signé il y a deux ans, l'élection de l'Assemblée constituante devrait maintenant entériner la fin de la monarchie et la création d'une République. Reste à savoir si toutes les forces politiques accepteront le verdict des urnes.