Rechercher

/ languages

Choisir langue
 

Pérou

Abimael Guzman, le leader du Sentier Lumineux, signe ses mémoires

Article publié le 12/09/2009 Dernière mise à jour le 12/09/2009 à 19:32 TU

17 ans après sa capture, Abimael Guzman se rappelle au souvenir des Péruviens bien qu'il soit reclus à vie dans la prison souterraine du port du Callao. Le fondateur et leader de la sanglante guérilla maoïste du Parti communiste péruvien - le Sentier Lumineux, publie aujourd'hui un livre intitulé « De ma propre main ».

L'autobiographie du leader du Sentier Lumineux, Abimael Guzman, «&nbsp;<em>De ma propre main</em>&nbsp;», présentée lors d'une conférence de presse, à Lima, le 11 septembre 2009.(Photo : AFP)

L'autobiographie du leader du Sentier Lumineux, Abimael Guzman, « De ma propre main », présentée lors d'une conférence de presse, à Lima, le 11 septembre 2009.
(Photo : AFP)

Avec notre correspondant à Quito, Eric Samson

La lettre d´invitation à la présentation du livre est signée de la main d´Elena Iparraguirre. Purgeant une peine de prison à perpétuité, cette femme, ex-numéro 2 du Sentier Lumineux affirme qu´il s´agit d'un document « historique ».

Rien de vraiment étonnant à cela puisqu´Iparraguirre est la compagne de Guzman et fait partie de ces femmes leaders du Sentier qui ont toujours idolâtré celui qu'elles appelaient le Président Gonzalo ou encore « la 4e épée du communisme »,  après Marx, Lénine et Mao.

Selon Iparraguirre, ce livre permettra à la population péruvienne d´en savoir plus sur la pensée de ce professeur de philosophie qui a déchaîné en mai 1980 une guerre civile qui a provoqué la mort de plus de 70 000 personnes.

Les quelque 408 pages sont une compilation de documents écrits par Guzman depuis sa capture. Outre un début autobiographique retraçant sa jeunesse, sa passion pour le football et, plus surprenant, son désir initial d´embrasser la carrière militaire, le livre contient les réflexions de Guzman sur son dernier procès, sur ce qu´il estime être son statut de prisonnier politique, sur les réactions de la presse lors de sa capture ainsi que quelques-unes de ses lettres à sa compagne qu´il ne voit plus depuis qu´elle a été changée de prison.

Pour aller plus loin

Pérou

Le drapeau du Sentier lumineux.(Photo : Wikipedia)

Le Sentier lumineux et les enfants-soldats

01/06/2009 à 15:03 TU