publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle

Télécommunications

Le Wi-Fi s’ouvre au téléphone mobile

Le téléphone mobile IP Phone7920 de Cisco Systems à la norme 802 111 (Wi-Fi). 

		<A href="http://www.cisco.com">www.cisco.com</A>
Le téléphone mobile IP Phone7920 de Cisco Systems à la norme 802 111 (Wi-Fi).
www.cisco.com
La téléphonie mobile sur Wi-Fi, c’est le nouveau service que propose depuis quelques mois l’opérateur de télécommunications Net2Phone aux Etats-Unis. De nombreux opérateurs à travers le monde se passionnent pour cette technologie qui propose des tarifs défiant toute concurrence.

Après le téléphone sur Internet (Voix sur IP) et avant le téléphone mobile troisième génération (UMTS), voici donc le téléphone Wi-Fi.  Cette technologie, limitée jusqu’à présent à quelques expérimentations aux Etats-Unis, est devenue depuis le début du mois de mai une réalité au New-Jersey, avec la première offre commerciale de l’opérateur Net2Phone.

L’Internet sans fil dit Wi-Fi (pour Wireless Fidelity) constitue actuellement le moyen le plus confortable d’accéder au Net lorsque l’on est en déplacement. En pratique, cette technologie dispense l’utilisateur de tout câble pour se connecter à un réseau interne ou Internet. Sur le principe des ondes radio, le Wi-Fi permet via des bornes-relais la transmission de données informatiques sur un rayon de plusieurs dizaines de mètres en intérieur, et plusieurs centaines de mètres dans un environnement ouvert. Le Wi-Fi offre un accès haut débit (11 Mbps) à peu de frais, la carte Wi-Fi (l’émetteur-récepteur que l’on branche sur son ordinateur ou son assistant personnel) est accessible à un prix modique, une borne coûte quelques centaines d’euros.

Après le téléphone, la télé Wi-Fi

Aujourd’hui, les opérateurs franchissent une nouvelle étape dans le déploiement de services Wi-Fi en proposant la téléphonie. Concrètement, les téléphones de Net2Phone intégreront une puce capable de recevoir des communications vocales via les bornes Wi-Fi. Ce téléphone devrait permettre d'économiser sur les communications, en utilisant Internet pour faire passer ses appels, tout en gardant la liberté d'un combiné sans fil. Il est également possible de téléphoner à un numéro standard (non IP) en payant un opérateur spécialisé.

Comme la voix sur IP, la téléphonie sur Wi-Fi permet de contourner les tarifs classiques de téléphonie issus des accords entre les opérateurs pour les communications internationales et de s’affranchir des frais de location des lignes. Par rapport à un abonnement de téléphonie cellulaire, les prix devraient être divisés par deux. Net2Phone veut séduire les 40 % de la population américaine qui ne dispose pas de téléphone mobile.

La multiplication des bornes d’accès Wi-Fi dans les aéroports, les gares, les centres de conférences ou les hôtels (zones appelées «hotspots») pousse de nombreux opérateurs à se lancer dans ce service. Les équipementiers Nokia et Cisco ont investi le marché. Les sociétés Avaya, Proxim et Motorola ont signé un accord pour faire converger téléphonie cellulaire et Wi-Fi. Le premier apporte un logiciel de téléphonie IP pour central téléphonique. Le second, une infrastructure permettant à la voix de transiter sur des réseaux Wi-Fi. Motorola, le terminal mixte qui permettra à proximité d’une borne Wi-Fi, la transmission des données à haut débit et de la voix et hors de portée de la borne, la connexion à un réseau GSM ou GPRS.

Le Wi-Fi, un standard à fort potentiel qui attire également les fabricants d’électronique. Sony, Sharp et Casio sont sur le point de commercialiser des téléviseurs à écrans plats qui présentent la particularité de pouvoir recevoir les programmes par transmission Wi-Fi. L’échelle des prix est large, mais l’on devrait trouver en vente aux Etats-Unis et au Japon des appareils allant de 1 300 à 1 700 dollars.  



par Myriam  Berber

Article publié le 08/06/2004 Dernière mise à jour le 08/06/2004 à 14:35 TU