publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle

Cambodge

Khmers rouges : le premier procès

(Photo : Tang Chin Sothy/AFP)

Le premier procès de l'histoire contre un ancien dirigeant khmer rouge s'est ouvert le 17 février à Phnom Penh. Trente ans après les faits, Duch comparaît pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité, torture et homicide. De 1975 à 1979, il dirigeait le centre de torture S-21 où quelque 16 000 Cambodgiens ont trouvé la mort.

Le procès de Duch

Cambodge

Près de deux millions de personnes ont trouvé la mort sous le régime de Pol Pot.(Photo : AFP)

Duch demande pardon mais reste en détention

L’ancien directeur de S 21 reste en prison en attendant la reprise de l’audience le 6 avril. Ainsi en a décidé la Cour, 3 jours après l’ouverture au fond de ce premier procès des dirigeants Khmers rouges. Retour sur ces premiers jours d'une audience historique.

01/04/2009 à 20:19 TU

Cambodge

La photo d'identité d'une des victimes internées à S 21, exposée au musée du camp.(Photo : Stéphane Lagarde/RFI)

Le récit des horreurs de S 21 au procès de Duch

Au deuxième jour de son procès devant la cour spéciale, l'ancien chef du camp de torture du régime des Khmers rouges a reconnu sa responsabilité et demandé pardon aux victimes. L'accusation a débuté la longue litanie des exactions commises à S 21.

31/03/2009 à 10:06 TU

Cambodge

Kaing Guek Eav, alias «Duch», à l'ouverture de son procès, le 17 février 2009.(Photo : AFP)

Duch, l’affaire n°1 du procès des Khmers rouges

Duch, l'ancien directeur de la prison où ont péri plus de 15 000 personnes, comparaît depuis lundi 30 mars devant le tribunal parrainé par l'ONU, pour répondre à des accusations de crimes de guerre, crimes contre l'humanité, tortures et meurtres avec préméditation.

31/03/2009 à 08:13 TU

Cambodge

Ieng Thirith, l’ex-ministre des Affaires sociales sous le régime khmer rouge, lors de son avant-procès devant les chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens, à Phnom Penh, le 24 février 2009.(photo : Reuters)

Procès des Khmers rouges : Ieng Thirith promet «l'enfer» à ses juges

Les débats de fond du procès Duch sont fixés au 30 mars. Ainsi en a décidé le tribunal cambodgien parrainé par les Nations unies qui souhaite aller vite. Cinq anciens responsables khmers rouges sont poursuivis pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

24/02/2009 à 17:29 TU

Cambodge

François Roux, l'avocat français de Duch.(Photo : Chor Sokunthea/Reuters)

Fin des audiences préliminaires du procès du Khmer rouge, Duch

Le commandant du centre de torture khmer rouge S-21 devant ses juges. Duch est le premier dirigeant du régime de Pol Pot jugé à Phnom Penh dont les audiences préliminaires viennent de s’achever.

18/02/2009 à 14:51 TU

Cambodge

Kaing Guek Eav, alias « Duch », jugé pour crimes contre l'humanité, lors de son procès le 17 février 2009, à Phnom Penh.(Photo : Reuters)

Premier jour d'un procès historique

Le Cambodge attendait ce procès depuis près de trente ans. Ce mardi matin, quelque 800 personnes faisaient la queue pour accèder au tribunal où est jugé Duch. Sous le régime des Khmers rouges, dans les années 70, il était responsable du camp S-21 dans la capitale cambodgienne.

17/02/2009 à 20:46 TU

Une longue procédure

Cambodge

L'ancien directeur Khmer rouge du centre de torture de Tuol Sleng, alias Duch, le 30 juillet 2007, au moment de son inculpation.(Photo : AFP)

Premier procès international des Khmers rouges

Premier à prendre sa place dans le box des accusés, Kaing Guek Eav, alias « camarade Duch », 66 ans, est formellement accusé de crimes de guerre, crimes contre l’humanité et meurtres avec préméditation, plus de trente ans après les faits.

24/02/2009 à 12:31 TU

Cambodge

Kaing Guek Eav, alias Duch, lors de son avant-procès à Phnom Penh le 5 décembre 2008.(Photo : Reuters)

La voie est ouverte pour le procès de Duch

Ce vendredi à Phnom Penh, les magistrats des chambres extraordinaires des tribunaux cambodgiens ont en partie donné raison au procureur contre le juge d’instruction, afin que de nouvelles accusations soient retenues contre Duch, le dirigeant khmer rouge à la tête du camps de détention de Tuol Sleng, plus connu sous le nom de S21 à Phnom Penh.

05/12/2008 à 17:56 TU


Cambodge

Ieng Thirith, l’ex-ministre des Affaires sociales sous le régime khmer rouge, lors de son avant-procès devant les chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens, à Phnom Penh, le 24 février 2009.(photo : Reuters)

Procès des Khmers rouges : Ieng Thirith promet «l'enfer» à ses juges

Les débats de fond du procès Duch sont fixés au 30 mars. Ainsi en a décidé le tribunal cambodgien parrainé par les Nations unies qui souhaite aller vite. Cinq anciens responsables khmers rouges sont poursuivis pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

24/02/2009 à 17:29 TU