Légende de la CAN

De 1957 à 2000

Programme
4par jour
4
par groupe

Tous les matchs
4Résultats/classements
4
Qualifications

Les équipes
4
Afrique du Sud
4
Algérie
4
Burkina Faso
4
Cameroun
4
Congo démocratique
4
Côte d'Ivoire
4
Egypte
4
Ghana
4
Liberia
4
Mali
4
Maroc
4
Nigeria
4
Sénégal
4
Togo
4
Tunisie
4
Zambie

Les villes hôtes
4
Bamako
4
Sikasso
4
Ségou
4
Mopti
4
Kayes

Le saviez-vous?

RFI à la CAN 2002

Nos articles archivés

Les liens
4mali2002.org
4
cafonline.com
4
autres liens

Nous écrire


accueil rfi




Derniers échos des seize équipes
17 décembre 2001

Gérard Dreyfus nous livre les derniers échos en provenance des seize équipes qualifiées pour la phase finale de la CAN 2002.

AFRIQUE DU SUD : Faux pas des Bafana Bafana à Mbabane. L'équipe de Carlos Queiroz s'est inclinée 2-3 face au Swaziland lors d'un match dit d'entraînement. A la décharge des Sud-Africains, la formation ne comprenait aucun joueur expatrié.

Matchs préparatoires: L'Afrique du Sud (ici face à l'Algérie en 2000) chute face au Zwaziland. AFP

ALGERIE : Pour sa deuxième sortie en une semaine au stade du 5 Juillet, l'équipe de Rabah Madjer a remporté un succès intéressant face à Troyes, club de première division française sur la marque de deux buts à un. Les deux buts des Algériens ont été inscrits par le nouveau venu Nassim Akrour qui avait joué les trente dernières minutes du match précédent contre le Ghana. L'équipe: Salah Samadi - Brahim Zafour (Nassim Bounekdja, 80'), Mahieddine Meftah, Mohamed Bradja (Smaïl Diss, 65')- Billel Dziri (Yacine Slatni , 46'), Brahim Ouahid, Omar Belbey (Karim Kerkar, 65'), Nassereddine Kraouche - Rafik Saïfi, Abdelhafid Tasfaout, Nassim Akrour (Kouider Boukessassa, 86') .
Pas de matches en Espagne les 27 et 29 décembre. Rabah Madjer a préféré honorer un engagement à Dakar, beaucoup plus utile dans une perspective africaine.

BURKINA FASO : Déception pour le public du stade du 4 août avec la défaite concédée par les Etalons aux Eperviers du Togo, 1-2. Les Burkinabé attendaient plus et mieux de leurs favoris après la préparation au Maroc. Il s'agissait d'une première phase, dite physique. D'ici au coup d'envoi, les protégés de Luis Oscar Fullone et de son adjoint Jacques Yameogo vont se consacrer à la préparation technique. La revanche avec le Togo est prévue le 23 décembre à Lomé.

COTE D'IVOIRE : Derniers préparatifs programmés à Bouaké, la deuxième ville du pays. Deux regroupements ont été prévus par Lama Bamba; du 26 au 30 décembre, puis du 7 au 17 janvier. Si le calendrier est respecté, les Eléphants accueilleront le Liberia le 30 décembre et le Nigeria le 12 janvier.

EGYPTE : Sur le banc de touche du FC. Bruges depuis deux saisons, le gardien Nader El Sayed qui garde dorénavant les buts de Goldi a bon espoir de retrouver la sélection à l'occasion de la CAN. Mahmoud El Gohari lui a envoyé Fekri Saleh, l'entraîneur des gardiens de but afin qu'il lui organise des séances spéciales.
Retour en grande forme d'Hazem Emam, le milieu de terrain offensif du Zamalek. Il vient d'inscrire sept buts en quatre rencontres de championnat, ce qui le place en deuxième position des buteurs juste derrière l'inusable Hossam Hassan. Plus rien ne s'oppose désormais à son retour au sein des Pharaons lors du dernier regroupement qui débutera le 23 décembre.

MAROC : Nouvelle déception pour Humberto Coelho. Son équipe n'a pu faire que match nul 1-1 avec le Mali qui restait sur une cuisante défaite à domicile face à la Côte d'Ivoire. La pluie abondante et un terrain en partie détrempé à Settat ont contrarié l'évolution des acteurs de la rencontre, presque tous professionnels, de part et d'autre. Le Maroc a inscrit le premier but de la rencontre, à la neuvième minute, sur un penalty transformé par Youssef Chippo, un des hommes les plus en vue côté marocain; les Maliens ont égalisé à quelques minutes de la mi-temps sur une contre-attaque conclue par Mamadou Bagayoko. Après une première période à l'avantage des Lions de l'Atlas, la seconde moitié de la rencontre a vu une légère domination malienne surtout dans la dernière demi-heure de la partie.

NIGERIA : La sélection nationale se trouve toujours dans l'incertitude avant son regroupement fin décembre à Abeokuta. Amodu Shuaibu tente de convaincre Wilson Oruma (Servette Genève, Suisse), Godwin Okpara (Standard de Liège, Belgique), James Obiorah (Lokomotiv Moscou, Russie) et Bartholomew Ogbeche (Paris Saint Germain, France) de rejoindre l'équipe. Pour Ogbeche, révélation des derniers matches du PSG, ce sera difficile. Le club français a déjà fait savoir qu'il s'y opposerait. En revanche pour Jay Jay Okocha, il a donné son feu vert.
Celestine Babayaro ne dit plus non à la CAN. Il est vrai que la fédération a menacé les joueurs absents de ne pas les retenir pour la Coupe du Monde…
Dans la liste des trente-quatre pré-retenus pour le Mali, ne figurent qu'un seul joueur opérant au Nigeria. Il s'agit du gardien d'El Kanemi Warriors, Rotimi Sunday. Ike Shorunmu a également été retenu par Amodu Shuaibu, alors qu'il se trouve actuellement sans club.
Etrange requête d'un défenseur bosniaque du club écossais Hibernian. Alen Orman se dit prêt à jouer pour le Nigéria à la CAN. Explication de l'intéressé: il est marié à une Nigériane qui répond au prénom de Jennifer. Réponse de la fédération : faut voir…

RD CONGO : Bras de fer entre la fédération et le ministère des sports. En jeu la gestion des 800 millions CFA alloués aux Simbas par le gouvernement pour la CAN. La fédération dénonce la gestion peu orthodoxe de ces fonds par le ministère et propose de s'en occuper elle-même. Pendant ce temps, l'équipe poursuit sa préparation en Europe. Après la Belgique, la Turquie, avec deux ou trois rencontres, contre Galatasaray, Fenerbhace et, peut-être la sélection nationale. En Belgique seulement quatre joueurs évoluant en Europe ont participé au stage. Un bilan positif: quatre matches joués, deux victoires contre le Espoirs Belges (5-1) et Molenbeck (6-2), un nul avec Lokeren (1-1), et une défaite face au Cercle de Bruges (1-4).

SENEGAL : 800 millions de francs CFA. Tel est le montant de la contribution de l'Etat pour la CAN. Le Sénégal nage actuellement en pleine euphorie. Tout le pays se sent concerné par la double aventure à venir des Lions.
Nouveau venu dans la sélection, le milieu de terrain de Lille, Sylvain N'Diaye. Après avoir longtemps fait l'oreille sourde aux appels de la fédération, il s'est déclaré prêt à jouer pour le pays de ses aïeux. Bruno Metsu l'a rencontré . N'Diaye sera à Bamako.
Une seule rencontre pour les Lions avant la CAN; le 29 décembre à Dakar contre l'Algérie; Les joueurs repartiront ensuite dans leurs clubs pour revenir le 13 ou le 14 janvier.

ZAMBIE : Contrat de trois mois pour le Danois Roald Poulsen qui remplacera sur le banc le Hollandais Jan Brouwer. Poulsen connaît bien les Chipolopolo pour avoir aidé à, la reconstruction de la sélection au lendemain de la catastrophe aérienne de 93. On se souvient également qu'il avait conduit l'équipe à la troisième place de la CAN 96 en Afrique du Sud.
Une liste de trente joueurs a été établie à cinq semaines du coup d'envoi de la compétition, parmi lesquels figurent dix joueurs opérant à l'étranger: les défenseurs Joseph Bwalya (Free State Stars, Afrique du Sud) et Hillary Makasa (Ria Stars, Afrique du Sud); les milieux Gift Kampamba (Sundowns, Afrique du Sud), Moses Sichone, Andrew Sinkala (tous deux FC.Cologne, Allemagne) et Andrew Tembo (OB.Odense, Danemark); les attaquants Dennis Lota (Orlando Pirates, Afrique du Sud), Harry Milanzi (Athletico Zamora, Mexique), Mwape Miti (OB.Odense, Danemark) et Fred Mwila Jr (Zamalek, Egypte).

Gérard Dreyfus