Légende de la CAN

De 1957 à 2000

Programme
4par jour
4
par groupe

Tous les matchs
4Résultats/classements
4
Qualifications

Les équipes
4
Afrique du Sud
4
Algérie
4
Burkina Faso
4
Cameroun
4
Congo démocratique
4
Côte d'Ivoire
4
Egypte
4
Ghana
4
Liberia
4
Mali
4
Maroc
4
Nigeria
4
Sénégal
4
Togo
4
Tunisie
4
Zambie

Les villes hôtes
4
Bamako
4
Sikasso
4
Ségou
4
Mopti
4
Kayes

Le saviez-vous?

RFI à la CAN 2002

Nos articles archivés

Les liens
4mali2002.org
4
cafonline.com
4
autres liens

Nous écrire


accueil rfi




Le Lion a griffé l'Eléphant

(25 janvier 2002)

Patrick Mboma ne laisse aucune chance au malheureux Losseni Konate. DR

De l'un de nos envoyés spéciaux à Bamako

Le Lion Indomptable comptait bien, une fois encore, impressionner son adversaire en marquant son territoire dès les premières minutes de la rencontre. Il envoyait sa grosse cavalerie, les Foe, Njitap, Mboma à l'assaut de la défense de l'Eléphant. Coup de boutoir sur coup de boutoir, assauts répétés sur les ailes, au centre, tentatives multiples de perforation.

Première grosse occasion, dès la quinzième minute sur une tête piquée de Patrick Mboma. Deux minutes plus tard, une frappe de Samuel Eto'o passe de peu sur la droite du but défendu par Losseni Konate. La Côte d'Ivoire en est réduite à lancer quelques rares contre-offensives ou Ibrahima Bakayoko et surtout Kader Keita, très en vue, donnent le tournis aux camarades de Rigobert Song. Les Camerounais dominent mais de manière stérile, tandis que les Ivoiriens refusent de céder au pressing et font comprendre à leurs adversaires qu'à ce petit jeu, leur vitesse pourrait bien jouer un vilain tour à Alioum Boukar.

Dominer n'est pas vaincre et la première période voit les deux équipes rentrer dos à dos aux vestiaires. Le temps pour Lama Bamba de changer de tactique et de suggérer à ses joueurs de jouer plus haut et surtout plus solidaires, notamment entre le milieu et les attaquants. Consigne entendue. L'Eléphant a décidé de sonner la charge. Habib Tolo Toure, Guel Tchiressoua, Siby Badra Aliou donnent le frisson à Alioum Boukar. Le Lion se replie dans la savane. La Côte d'Ivoire, guillerette, domine et peut penser à la victoire. Et ce n'est qu'après un corner de Pierre Wome que, plein cadre, Patrick Mboma ne laisse aucune chance au malheureux Losseni Konate. Une ouverture, rien qu'une seule et celui qui est papa depuis la veille d'un quatrième enfant prend la tête au classement des buteurs et, surtout, permet au Cameroun de se qualifier pour les quarts de finale. Tenant de la couronne, il faudra encore aller la chercher sur sa crinière. Mais, en dépit de la griffe reçue, l'Eléphant a démontré que le Lion n'était pas tout à fait indomptable.

GD