Légende de la CAN

De 1957 à 2000

Programme
4par jour
4
par groupe

Tous les matchs
4Résultats/classements
4
Qualifications

Les équipes
4
Afrique du Sud
4
Algérie
4
Burkina Faso
4
Cameroun
4
Congo démocratique
4
Côte d'Ivoire
4
Egypte
4
Ghana
4
Liberia
4
Mali
4
Maroc
4
Nigeria
4
Sénégal
4
Togo
4
Tunisie
4
Zambie

Les villes hôtes
4
Bamako
4
Sikasso
4
Ségou
4
Mopti
4
Kayes

Le saviez-vous?

RFI à la CAN 2002

Nos articles archivés

Les liens
4mali2002.org
4
cafonline.com
4
autres liens

Nous écrire


accueil rfi




Mali-Nigeria : la presse malienne entre espoir et crainte
(24 janvier 2002)

La presse malienne multiplie les titres accrocheurs. Patrice Tharreau

De notre correspondant à Bamako

La presse malienne de ce jeudi multiplie les titres accrocheurs. «Mali-Nigeria, le choc». «La victoire, Rien que la victoire». «Mission difficile mais pas impossible». A la une des journaux maliens, une seule préoccupation. La rencontre Mali-Nigeria. Trempée dans un patriotisme fervent, la plume de nos confrères dessine les contours du match.

«Le David malien peut tenir la dragée haute au Goliath nigérian», estime Bréhima Touré dans le quotidien Les Echos . L'auteur de l'article argumente. Les Aigles du Mali sont une jeune formation qui monte en puissance, alors que l'équipe nigériane est «une constellation de stars vieillissantes». Pas si simple quand on jette un coup d'œil dans L'Essor, quotidien gouvernemental. Pêle-mêle suggère L'Essor, les Aigles doivent être attentifs. Retrouver leur mobilité. Et éviter «les retards à l'allumage». Mêmes propos tenus dans le journal par l'entraîneur du onze malien. Le Franco-polonais Henri Kasperczak ajoute : «J'espère voir une équipe malienne plus entreprenante».

Et L'Essor de revisiter les archives. De 196O à 1991, les équipes nationales malienne et nigériane ont croisé le fer sept fois à l'occasion de différentes rencontres africaines. Résultats: cinq victoires pour le Nigeria, une pour le Mali et un match nul.

Djila est un bolide, mais il faut surveiller Okocha

A quelques heures de ce nouveau et important duel les Maliens retiennent leur souffle. Deux confrères, Le Soir de Bamako et Info Matin leur donnent la parole. «Je crois que les Nigérians sont prenables», «il nous faut une victoire», «Le mieux est de négocier un match nul». Bref, ici le public croise les doigts.

De son côté, le quotidien Nouvel Horizon prédit un duel Djila-Okocha. Djila,de son vrai nom Mahamadou Diarra est une grosse pointure de l'équipe malienne. Jay-Jay Okocha, celle des Super Eagles. Comparaison de leurs palmarès respectifs. De leur gabarit, de leur «sens inné du but».

Conclusion du journal : «Djila est un bolide, mais il va falloir surveiller Okocha comme le lait sur le feu pour qu'il éviter qu'il ravitaille les redoutables attaquants nigérians».

Sur le plan tactique, un autre confrère, dissèque. «Boucler» le milieu de terrain. «Verrouiller» la défense et la victoire est à la portée des Maliens. Pas si facile, analyse le journal sportif Match. Palmarès prestigieux de l'ogre nigérian à la une. L'expérience des Nigérians vantée, les redoutables attaquants des Super Eagles cités, l'article de notre confrère se termine par trois points de suspension…

Reste la réaction du public malien. Peu avant ce jeudi midi, de véritables grappes humaines prenaient déjà d'assaut le stade du 26 mars de Bamako pour un match prévu à 19 heures locales. Comme il les sait imprévisibles, Nouvel Horizon exhorte ses compatriaotes au calme: «Il faut être fair-play et supporter les Aigles». Wait and see. Attendons de voir.

Serge Daniel