Légende de la CAN

De 1957 à 2000

Programme
4par jour
4
par groupe

Tous les matchs
4Résultats/classements
4
Qualifications

Les équipes
4
Afrique du Sud
4
Algérie
4
Burkina Faso
4
Cameroun
4
Congo démocratique
4
Côte d'Ivoire
4
Egypte
4
Ghana
4
Liberia
4
Mali
4
Maroc
4
Nigeria
4
Sénégal
4
Togo
4
Tunisie
4
Zambie

Les villes hôtes
4
Bamako
4
Sikasso
4
Ségou
4
Mopti
4
Kayes

Le saviez-vous?

RFI à la CAN 2002

Nos articles archivés

Les liens
4mali2002.org
4
cafonline.com
4
autres liens

Nous écrire


accueil rfi



Feuille de match

Stade : 26 mars (Bamako)
Lundi 21 janvier 2002
Match n 5
environ 15 000 spectateurs
Arbitre : Felix Tangawarima (Zimbabwe)
Temps: chaud et venteux
 
(commentaire Frédéric Gassmann et Olivier Chermann,
consultant : Joseph-Antoine Bell
)
 

Algérie - Nigeria
0 - 1 (0 - 1)

Buts :

Buts :

N° 17 : Julius Agahowa
46ème minute

 

Avertissements:

Algérie: Nasseredine Kraouche
Nigeria: Sunday Oliseh

Les équipes:

Algérie: Lounes Gaouaoui - Brahim Zafour, Mohamed Bradja, Nasseredine Kraouche, Mahieddine Meftah - Billel Dziri (puis Omar Belbey 78è), Yazid
Mansouri, Moulay Haddou, Abdelhafid Tasfaout (puis Nassim Akrour 65è) - Farid Ghazi,Rafik Saifi (puis Kamel Kharkhacche 85è). Entr.rambah Madjer

Nigeria: Ike Shorunmnu - Joseph Yobo, Taribo West, Isaac Okoronkwo, Ifeanyi Udeze - Julius Aghahowa,Sunday Oliseh (cap.), Augustine
Okocha puis Garba Lawal 78è), George Finidi - Victor Agali (puis Nwankwo Kanu 46è), Yakubu Ayegbeni (puis Tijani Babangida 78è) Entr. Amodu Shuaibu


La physionomie du match : Un unique but de Julius Aghahowa, l'homme qui avait donné la victoire en quart de finale de la dernière Coupe d'Afrique face au Sénégal, a permis au Nigeria de prendre la tête du groupe A. Pourtant, ce succès ne reflète pas le déroulement d'une partie, la meilleure depuis le coup d'envoi de la compétition. Les Algériens peuvent s'estimer déçu de ne pas avoir pu égaliser car ils ont développé un très bon football, très organisé, très technique qui aurait mérité de connaître un meilleur sort. Les Nigérians ont été plus précis dans leurs tirs que les Algériens. En deuxième période la rentrée de Nwankwo Kanu a apporté plus de tranchant aux attaques nigérianes. A l'évidence, après la première journée, ces deux équipes semblent les mieux armées pour le second tour, même si l'Algérie occupe provisoirement la quatrième place.

 

Les réactions

Sunday Oliseh : «On a mis du temps à entrer dans la partie, à nous trouver sur le terrain. Car les Algériens étaient très bien organisés.Au fil des minutes, on s'est mieux compris. Je suis content du résultat».

Rabah Madjer : «Ca fait mal au cœur de perdre dans ces conditions. L'arbitre ne nous a pas favorisé, c'est le moins qu'on puisse dire. Sincèrement, un résultat nul aurait été plus correct. Mais je suis très content de mes joueurs, de ce qu'ils ont montré tout au long de la partie».