Légende de la CAN

De 1957 à 2000

Programme
4par jour
4
par groupe

Tous les matchs
4Résultats/classements
4
Qualifications

Les équipes
4
Afrique du Sud
4
Algérie
4
Burkina Faso
4
Cameroun
4
Congo démocratique
4
Côte d'Ivoire
4
Egypte
4
Ghana
4
Liberia
4
Mali
4
Maroc
4
Nigeria
4
Sénégal
4
Togo
4
Tunisie
4
Zambie

Les villes hôtes
4
Bamako
4
Sikasso
4
Ségou
4
Mopti
4
Kayes

Le saviez-vous?

RFI à la CAN 2002

Nos articles archivés

Les liens
4mali2002.org
4
cafonline.com
4
autres liens

Nous écrire


accueil rfi




Le Mali frôle la catastrophe
(19 janvier 2002)

Le milieu de terrain Boubacar Diarra s'empare du ballon aux dépens du Libérien Prince Daye.
AFP

De lun de nos envoyés spéciaux à Bamako

Un but de Seydou Keita à trois minutes de la fin du temps réglementaire a préservé les espoirs de qualification du Mali pour le deuxième tour de la compétition. Un centre dans la surface de réparation, un tir du pied gauche en pivot; le ballon frappe la base du montant gauche du but de Louis Crayton avant d'aller mourir au fond des filets. Le public pouvait pousser un énorme soupir de soulagement, après avoir tremblé pendant près de quarante-cinq minutes. Plus précisément depuis le but de George Weah inscrit en toute fin de première période, consécutivement à un corner d'Oliver Makor.

Une équipe du Liberia sans génie

Le tir égalisateur du MalienSeydou Keita
DR

Dans l'ensemble, en dépit d'une domination territoriale presque constante, l'équipe du Mali n'a jamais vraiment menacé sa rivale, ne mettant quasiment jamais en danger le gardien libérien, Louis Crayton, par ailleurs toujours bien inspiré, ce qui nous a valu deux ou trois belles envolées acrobatiques, sans que son but soit réellement menacé.

Sans doute timorés par l'enjeu, les hommes d'Henri Kasperczak ont essuyé une défaillance collective, tactique et plus encore physique. Jamais ils n'ont été capables de placer une accélération ; il y a eu un manque d'impulsion au milieu de terrain et quelques lacunes en défense centrale.
Quant à l'équipe du Liberia, elle a paru sans génie, sans ligne conductrice, et,pour certaines de ses composantes, vieillissantes. Au total, une rencontre décevante pour une entrée en matière.

Voir la feuille de match

GD