publicite publicite
Rechercher

/ languages

Choisir langue
 
Annonce Goooogle
Annonce Goooogle

République démocratique du Congo

Congo-Kinshasa : quel destin dans les urnes ?

Immensément riche en ressources minérales, végétales et humaines, le Congo-Zaïre n'est pas un eldorado pour ses quelque soixante millions d'habitants confrontés depuis plus d'un siècle à des convoitises sans frontières. Ce 29 octobre 2006, 25,6 millions d'électeurs vont trancher entre le président sortant, Joseph Kabila, et l'ancien rebelle Jean-Pierre Bemba, restés en lice à l'issue du premier tour du 30 juillet dernier. Et cela dans le cadre d'un scrutin présidentiel qui constitue une première, depuis vingt-deux ans et le score de parti unique de feu Mobutu (99,16% en 1984).  Entre-temps, deux Kabila (Laurent-Désiré, le père, et Joseph, le fils) ont succédé au «Léopard». Deux guerres de dimension régionale (1996-1998) plus tard, la mosaïque ethnique s'étant muée en champ de batailles, un dialogue inter-congolais a accouché d'une transition politique. En trois ans, celle-ci n'a pas réparé les déchirures, ni rétabli la sécurité, malgré la présence de près de 18 000 casques bleus. Mais les Congolais, eux, espèrent reprendre leur destin en mains, dans les urnes.


Joseph Kabila, 35 ans, premier président démocratiquement élu de la RD Congo, prête serment mercredi 6 décembre, à Kinshasa.(Photo : AFP)

Les chantiers de Kabila

Joseph Kabila, élu président de la République démocratique du Congo, a prêté serment mercredi. Une journée «historique», selon la presse locale, ouvrant la voie aux chantiers et aux défis qui attendent le jeune chef d’Etat.

[05/12/2006]


Jean-Pierre Bemba (à gauche) et Joseph Kabila.(Photo : <a href="http://www.monuc.org/Home.aspx?lang=fr" target="_blank">Monuc</a>)

Peur sur les urnes

[28/10/2006]